ACCUEIL   QUI SOMMES NOUS   MALADIE   ROUTIERS   TESTEZ-VOUS   ACTUALITES   FAQ   CONTACT

 

 

Prochainement :

La Bouffée d'air 2018

 

 

 

 

LA MALADIE >>

 

LA MALADIE

 

Vos ronflements sont sonores et perturbent le sommeil de votre conjoint;

Vous vous reveillez souvent la nuit en ayant l'impression de mal respirer;

Vous vous levez souvent pour uriner;

Votre conjoint remarque des arrêts respiratoires, interrompant vos ronflements;

Vous vous sentez fatigué dés le réveil et vous souffrez régulièrement de maux de tête;

Vous vous endormez fréquemment dans la journée, pendant une conversation, devant la télévision;

Vous manquez de concentration au travail, de vigilance au volant;

Vous pouvez également souffrir de transpiration excessive.

 

Que vous arrive t-il ?

 

Vos voies aériennes s'obstruent

 

voies aériennes bien dégagées

voies aériennes partiellement obstruées (ronflement, vibration

voies aériennes obstruées

 

Vous êtes diagnostiqué :

 

Votre médecin pourra vous orienter vers un centre spécialisé dans l'étude du sommeil. On vous fera faire un enregistrement de votre sommeil pendant une nuit, par une polysomnographie effectuée à l'hôpital. Cet examen permet d'étudier les différentes phases du sommeil et de mesurer plusieurs paramètres pour détecter les apnées et évaluer leur gravité. En pratique, des électrodes sont placées à différents endroits sur le corps afin d'observer l'activité du cerveau, des muscles, le taux d'oxygène dans le sang (pour s'assurer que la respiration est efficace) et les différentes phases de sommeil. Cela permet de savoir si la personne entre en phase de sommeil profond ou si les apnées l'empêchent d'y accéder.

Cet examen peut aujourd'hui être réalisé à domicile. Lors de votre visite au centre du sommeil, on vous équipera d'un boitier à partir duquel plusieurs capteurs seront posés à différents endroits sur le corps. Il suffira au moment de se coucher de brancher les câbles correspondants à chaque capteur sur le boîtier sanglé sur la poitrine et de ramener l'enregistrement au médecin le lendemain.

 

Le traitement :

 

Plusieurs possibilités :

- l'opération : très douloureuse, et rarement efficace au-delà de six mois

- l'orthèse d'avancée mandibulaire : adaptée aux patients ayant des apnées peu sévères (moins de 30 par heure) et ayant une excellente dentition. Le dentiste est le mieux placé pour l'étude morphologique et la prise d'empreintes. On propose sur certains sites, des kits à des tarifs défiant toute concurrence, on a rencontré des téméraires qui y ont laissé une partie de leurs dernières dents.

- la P.P.C : (Pression Positive Continue) : c'est autour de cette  méthode que notre association a été constituée.

Le principe consiste à insuffler de l'air légèrement pressurisé dans les voies respiratoires par l'intermédiare d'un masque. C'est le traitement qui est à l'heure actuelle le plus efficace et le moins contraignant une fois que le masque est bien réglé. Il supprime les ronflements et les apnées tant qu'il est utilisé.

 

Comment ca marche ?

 

 

passage d'air bloqué

passage d'air dégagé

 

 

Traitements alternatifs :

- la stimulation électrique : il s'agit d'un dispositif dans lequel un petit boîtier genre pacemaker est implanté au niveau de la clavicule, relié à une électrode au niveau du thorax qui détecte le début de l'apnée et à une autre électrode au contact du nerf de la langue, il provoque, à ce moment là, par une impulsion électrique, la reprise de la respiration.

Ce dispositif rest pour le moment expérimental.

- le tube Nastent : il s'agit d'introduire par une narine un tube en silicone pour désobstruer les voies aériennes. Vu son coût élevé, (usage unique), il s'adresse surtout aux personnes qui refusent la P.P.C. ou qui sont en voyage.

 

 
     APNEES GRAND EST LORRAINE  •  4A GRAND RUE - 57780 ROSSELANGE  •  FRANCE  •  Tél : 06 10 44 72 56  •  Tél : 06 74 60 89 27

Mentions Légales